Le référencement reste encore essentiel pour un blog

par Léa le 11 avril 2013

Chaque année, on finit toujours par entendre ici et là sur la toile, que le « SEO est mort » ou encore que le référencement n’est plus primordial pour un blog ou un site web…

Bien que ses pratiques soient en constante évolution et en mutation permanente et les nombreuses mises à jour algorithmiques ébranlent le quotidien des référenceurs, le référencement est loin d’être mort.

Si celui-ci tend à être différent dans les années à venir, il n’est surtout pas en train de mourir.

 

le SEO accessible pour tous

 

Pourquoi le SEO est encore sauf… pour le moment

Le SEO est une discipline regroupant un ensemble de techniques orientées sur le web marketing.

Pour être plus précis, c’est la façon dont nous mettons en place de manière optimale, une combinaison de tactiques pour positionner convenablement nos sites sur les moteurs de recherche et les préparer à être plus visibles sur ces derniers.

Puisque une majorité d’internautes utilisent exclusivement les moteurs de recherche et parallèlement, le nombre de nouveaux sites augmente chaque minute, tout blogueur, entrepreneur online (ou pas) ou encore webmaster veut que ses lecteurs associent rapidement et facilement leur blog ou site avec les produits qu’ il met en avant/ l’activité pour laquelle il est spécialisé, c’est pourquoi les possesseurs de site et de blog ont encore besoin de comprendre les notions de base de SEO.

Et de ce besoin de base de connaissances en terme de référencement, ce dernier n’est pas prêt d’être exterminé de sitôt.

A moins d’utiliser des nouveaux moyens, permettant de trouver des informations plus pertinents et plus rapides que les moteurs de recherche, nous aurons toujours besoin de savoir comment se référencer sur lesdits moteurs de recherche.

Mais vous vous dites : « Euh, je suis simplement blogueur et non référenceur. Comment utiliser le SEO pour avantager mon blog ? »

Voici 5 points simples à réaliser pour donner plus de votre visibilité à votre blog sans vraiment vous soucier du référencement et vous faire des cheveux blancs.

 

1. Ne devenez pas un obsédé des Mots-clés

Ce n’est probablement pas ce à quoi vous vous attendiez que je commence, mais il est important de mettre l’accent sur certaines notions mal comprises avant d’avancer.

Avant, pour qu’un blog et ses pages soient lus correctement par les robots de moteurs de recherche et les informer du sujet traité, il fallait s’assurer de mentionner le ou les mots clé liés à ce sujet sur chaque page traitant dudit sujet.

Et plus ils étaient mentionné, plus on cherchait à montrer leur importance aux moteurs de recherche pour dire que la page parlait de « telle chose ».

Aujourd’hui, Google et les autres moteurs de recherche ont travaillé judicieusement et mis à jour leurs algorithmes pour être capables de reconnaître des écrits naturels non bourrés de mots clé.

C’est donc dans ce sens que vous devez écrire.

Je vous recommande d’inclure vos principaux mots clé essentiellement dans le titre et dans le premier paragraphe, mais après cela, il suffit d’écrire normalement, naturellement en toute connaissance de votre sujet, sans chercher à caser obligatoirement tous vos mots clé dans toutes vos phrases.

 

2. Avec ou sans Meta tags 

Il y a beaucoup de points de vue divergents sur la toile autour de cette question de nécessité d’utiliser les méta tags pour ses articles de blog (ce n’est pas le lieu pour en débattre, ni l’objet de cet article), mais si vous décidez d’en faire usage pour vos écrits, il vous reste à savoir lesquelles et comment bien les utiliser.

Vous ne tirerez pas d’avantages et ne verrez pas d’amélioration de votre positionnement dans les SERPs si vous reprenez bêtement tous vos mots clés et les coller abusivement dans vos balises meta.

Les méta-données de votre blog comme la balise meta description ont de l’importance, car elles sont sollicitées par les moteurs de recherche pour afficher votre blog (ou tout du moins un de vos articles) dans leurs pages de résultats et par les réseaux sociaux, pour montrer un aperçu de vos messages.

Vous avez besoin de consacrer du temps pour générer des balises meta pertinentes et attrayantes afin que les internautes soient incités à venir vous lire.

la pyramide SEO

3. Pensez aux Attributs alt sur ​​les images  

Les robots des moteurs de recherche ne peuvent pas voir les images, mais cela ne veut pas dire qu’elles ne sont pas importantes.

Les images peuvent être l’une des choses les plus alléchantes sur votre blog, mais pour savoir ce que ces images représentent pour les moteurs de recherche, vous devez être cohérent et attentif pour remplir les attributs alt des images que vous utilisez.

Assurez-vous de décrire l’image, de la nommer et essayez de travailler sur un mot clé lié à votre sujet.

Si vous utilisez WordPress, il s’agit là d’une étape facile à réaliser avec ou sans plugin et ne prend que quelques secondes supplémentaires à chaque ajout d’image pour obtenir certains avantages SEO.

 

4. Privilégiez les Liens internes

Une des choses les plus importantes souvent rappelée et d’autant plus d’actualité dans le référencement avec les récentes mises à jour, est d’obtenir des liens externes à votre blog pointant vers celui-ci, pour doper votre site quant à sa visibilité sur la toile.

Mais les liens externes ne sont pas des éléments que vous pouvez maîtriser pendant que vous écrivez, contrairement au linking interne qu’on appelle également le maillage interne.

Les robots de Google exécutent beaucoup de tâches complexes lors des explorations de sites qu’ils effectuent et se servent des liens internes pour trouver des sujets pertinents et connexes au sein de votre site web : sans ces liens internes, les robots ont plus de difficultés pour trouver vos pages et naviguer à travers celles-ci.

De plus, ces liens vont permettre de donner du poids (ou du jus si vous préférez) aux pages les plus intéressantes de votre site, si vous les effectuez astucieusement.

En reliant vos articles au sein de votre blog, vous donnez de meilleures chances d’indexation de vos pages auprès des moteurs de recherche.

Il faut donc toujours essayer de lier votre nouveau contenu vers celui que vous avez créé au préalable, à condition bien entendu, qu’il aborde le même sujet.

 

5. N’oubliez pas les ancres de liens

Maintenant que vous savez que vous devez créer des liens internes, la prochaine étape consiste à optimiser ces liens pour un bénéfice maximum.

Bien sûr, les moteurs de recherche peuvent voir les liens entre vos pages, lire les ancres sur vos liens et en tiennent compte pour déterminer le thème auquel ces pages se consacrent et la pertinence du contenu.

En ajoutant des mots clés appropriés, du texte sur les liens, vous permettez aux moteurs de recherche et aux internautes d’identifier clairement le sujet de chaque contenu accueillant un lien.

Travaillez vos ancres et vous verrez que les moteurs de recherche vont commencer à vous éclairer sous un nouveau jour.

Vous voulez toujours que votre blog soit vu et apprécié par les moteurs de recherche, n’est-ce pas ?!

 

Conclusion

J’espère que vous aurez compris ici que ces 5 étapes sont importantes pour comprendre les bases du SEO pour votre blog et qu’il faut en faire usage le plus tôt possible voire même dès le lancement d’un site.

Tout ce que vous avez besoin pour que ces techniques fassent évoluer positivement la visibilité de votre site, c’est de prendre le temps de les appliquer.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

{ 1 Commentaire… le lire ci-dessous ou en ajouter un }

Collectif Web Perpignan juin 15, 2013 à 12 h 07 min

Excellents conseils, notamment ne pas devenir obsédé des mots clés, surtout que les « long tails expressions » sont plus rapides à obtenir..

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Why ask?

{ 1 Rétrolien }

Article précédent :

Article suivant :